TRICKY

Concerts de Tricky

Cet artiste n'a aucun concert programmé.

Soyez le premier à être averti
des prochains concerts de Tricky

Biographie de Tricky

Le génial touche-à-tout bristolien revient à la vie et à la musique après une chute vertigineuse dans le noir. Il en profite pour sortir son sixième album « Blowback » (10/07/2001), prouvant à tous qu'on peut encore compter sur lui. On a certes déjà beaucoup dit et écrit sur le jeune prodige de Bristol. Adrian Thawes, dans le civil, passe une jeunesse turbulente dans la banlieue bristolienne avant de traîner avec la Wild Bunch, collectif de Djs et rappeurs. C'est là qu'il rencontre les membres de Massive Attack avec lesquels il collabore sur « Blue lines », puis « Protection ». Très vite, le jeune Tricky kid souhaite voler de ses propres ailes. Bien que partageant les mêmes influences (hip hop, dub, soul...), il a déjà une manière bien à lui de traiter la musique avec une composition bien plus instinctive. Départ à Londres où il publie « Aftermath » à 1000 exemplaires, histoire de se faire connaître. Il signe avec Chris Blackwell sur Island et sort sur la lancée « Maxinquaye » (95), véritable profession de foi dédiée au trip hop. Avec l'apport vocal de Martina, il réussit la synthèse quasi parfaite entre les défrichages sonores de Massive Attack et la mélancolie contagieuse de Portishead. Sublime fusion de rap, rock et r'n'b, traitée à sa façon répétitive de manière bien plus crue et névrotique. On crie au génie, les média portent aux nues Bristol et le trip hop et le propulse chef de file. Le producteur infatigable, le compositeur prolifique, le bidouilleur inlassable se lance alors dans une quête du Graal dangereuse. Il sort coup sur coup « Nearly God » puis « Pre-millennium tension » (96) qui illustre déjà à merveille la paranoïa et la noirceur dans lesquelles il sombre. Provocateur démoniaque, il hurle son goût pour les pétards, raconte ses visions angoissantes. Artiste sans foi ni loi, il est capable du meilleur comme du pire. Allant jusqu'à jouer quatre heures ou annulant sans raison ses concerts. Il reste pourtant ce musicien surdoué qui sample aussi bien le bruit du fax, les cris de la rue ou un accord de guitare. Associe des bruitages incongrus et anachroniques, crée à tout moment de nouveaux morceaux éphémères, le temps d'un concert, par exemple. « Angels with dirty faces » (98, Island), album hermétique à la rugosité ardue, confirme la tendance auto-destructrice de Tricky. Il s'embourbe dans une musique hermétique, s'enferme dans ses démons. On parle alors de folie, drogue, maladie... On croit le mythe terrassé, Tricky est/ou rien fini. 2001, le boxeur de l'ombre retrouve foi en lui-même. Apaisé, plus serein, il retrouve le chemin des studios, invitant au passage quelques noms (tels Cyndi Lauper, Ed Kowalczyk de Live ou Alanis Morrissette) pour lâcher son « Blowback » qui marque le retour à une musique plus accessible. Confirme son talent à échafauder des montages musicaux, travailler la mélodie, prouve son appétit à ingérer toutes influences et à faire feu de tout bois. Dans la foulée, il quitte aussi Island, récupère Chris Blackwell dans ses bagages comme manager. Tricky, la rédemption ? Mai 2003 l'ex-prince des ténèbres qui vit en Californie sort un septième album, "Vulnerable".

Tricky aime le changement. Il n'a de cesse de bouger, continuant à changer de braquet, continuant sa perpétuelle mutation, continuant à évoluer. C'est vital pour l'artiste qu'il est. Tricky est de retour avec un nouvel album, Skilled Mechanics,conçu dès son emménagement à Berlin au printemps 2015.

Actualité de Tricky

RESERVER 12-02-16

RESERVER / Le musicien Tricky viendra jouer en concert à Paris son dernier album "Skilled Mechanics". A réserver vite !

Plus de deux ans après son dernier album (" Adrian Thaws "), l'anglais Tricky a sorti en janvier un nouvel album studio, " Skilled...

LIVE REPORT 23-02-15

LIVE REPORT / Revivez le concert de Tricky au Bataclan à Paris !

Joue-la comme Tricky ! Pour la sortie de son onzième album Adrian Thaws, TRICKY a décidé de se présenter...

TOURNEE 11-02-15

TOURNEE / Trois bonnes raisons d'aller voir Tricky en concert !

Alors que son dernier album " Adrian Thaws " est sorti il y a quelques semaines, l'ex Massive-Attack Tricky est de retour sur scène cette...

RESERVER 25-11-14

RESERVEZ / L'ex-Massive Attack Tricky en tournée en France pour présenter son nouvel album

L'ex-Massive Attack a annoncé cette semaine les dates de sa nouvelle tournée française offerte à l'occasion de la...

SELECTION 11-12-13

Sélection concerts du jour : Tricky, Jonathan Wilson, Nasser...

Le concert du jour est celui  de Jonathan Wilson à Paris. - Songwriter, chanteur et producteur, Jonathan Wilson a attendu de...

09-09-13

Tricky en concert : tournée en décembre, à Paris le 16/12

Alors que son nouvel album " False Idols "  l'une des meilleurs surprises de 2013) est sorti le 28 mai dernier, l'ex Massive-Attack Tricky...

30-05-13

L'album de la semaine : "False Idols" de Tricky

Annoncé comme l'une des meilleurs surprises de 2013 par les critiques qui en ont eu la primeur quelques semaines avant sa sortie officielle...

23-05-13

Tricky : L'ex-Massive Attack est en tournée en France

Alors que son nouvel album " False Idols " (déjà annoncé comme l'une des meilleurs surprises de 2013) sortira le 28 mai...

SELECTION 23-05-13

Sélection concerts du jour : Europavox, Tricky, Sallie Ford, etc.

Le concert du jour est celui qui ouvre le festival Europavox .  Jusqu'au 25 Mai 2013 la 8ème édition du...

19-03-13

Tricky en concert exceptionnel à la Gaîté Lyrique en mai

Tricky de retour vers la lumière ! Près de trois ans après " Mixed Race " le musicien anglais sera avec un nouvel album...

16-11-10

Les concerts du jour : Paco de Lucia, Foals, Tricky, Plan B, etc.

Le concert du jour est celui de Paco de Lucia au Zénith de Paris. Si l'espagnol n'a pas sorti d'album depuis plus de 7 ans, il...

09-04-10

Tricky en concert exceptionnel au festival 3 Eléphants 2010

La 13e édition du festival Les 3 éléphants aura lieu du 10 au 13 juin à Laval. Multi-sites et pluridisciplinaires, le...

12-06-09

Tricky en concert : retrouver le à l'affiche des festivals de l'été

Après sa tournée l'automne dernier au moment de la sortie de son nouvel album ( voir archive ), Tricky est de retour sur les...

08-10-08

Tricky en tournée, ajoute un concert à Paris fin novembre

Ce créateur hors pair et bidouilleur de génie, qui a longtemps défrayé la chronique, quitte sa face sombre pour...

12-09-08

Tricky : les concerts à réserver dès maintenant !

A l'occasion de la sortie de son dernier album « Knowle West Boy », Tricky donnera une série de concerts en France cet...

Vidéos de Tricky

Liste des albums de Tricky

Uniform

"Uniform"

09/2017 -
Rédiger un avis
Skilled mechanics

"Skilled mechanics"

01/2016 -
Rédiger un avis
Adrian Thaws

"Adrian Thaws"

09/2014 -
Rédiger un avis
False Idols

"False Idols"

05/2013 -
Rédiger un avis
Mixed race

"Mixed race"

09/2010 -
Rédiger un avis
Knowle West Boy

"Knowle West Boy"

07/2008 -
Rédiger un avis
A ruff guide

"A ruff guide"

05/2002 - Island
Rédiger un avis
Blowback

"Blowback"

07/2001 - Anti
Rédiger un avis
Juxtapose 99

"Juxtapose 99"

01/1999 - Island
Rédiger un avis
Angels with dirty faces

"Angels with dirty faces"

01/1998 - Island
Rédiger un avis
Maxinequaye

"Maxinequaye"

01/1995 - Island
Rédiger un avis

Avis sur Tricky


Maxime F.
80 critiques
Avis écrit le 23 Février 2015

Joue-la comme Tricky

Pour la sortie de son onzième album Adrian Thaws, Tricky a décidé de se présenter dans l’intimiste bataclan. La salle est remplie, et le concert démarre avec une longue intro ultra pesante. Il arrive discrètement, on ne fait que l’apercevoir errer sur scène. Un véritable zombie. Comme à son habitude très proche de son micro, il vit sa musique et nous montre dès le début une complicité sensuelle avec ses compositions. L’artiste contrôle son trip-hop et reste dans son monde. Il ne chante que très peu, mais contrôle chaque variations, chaque instrument.

Beaucoup de fumée et des lumières dans le fond donnent un air tamisé à la scène. A la moitié du concert, le visage de Tricky ne se sera toujours pas clairement dévoilé. On ne fait que l’apercevoir, errant et vivant sa musique. Il s’approche de sa batterie, tape son micro contre sa poitrine, n’hésite pas à arrêter les chansons lorsque ça ne lui convient pas. Public ou non, Adrian Thaws reste dans son monde. On vous le disait dans l’article « Trois raisons de voir Tricky en concert », cet homme est imprévisible et mystérieux. (http://www.infoconcert.com/news/tournee--trois-bonnes-raisons-daller-voir-tricky-en-concert--9121.html) Alors que l’on pensait qu’il allait se dévoiler sur scène, il fera tout l’inverse pendant l’heure et demi de concert.

Malgré tout, certaines chansons sonnent comme de véritable chef d'œuvre sur scène (Cover des Breeders, Do you love me now ?), mais la plupart sont très, voir trop planante en live. Peut-être dû à l'absence scénique de Tricky sur certain morceau, allant parfois jusqu'à s'asseoir. Comme à la maison. Mais, même loin de son état, une bonne partie du public réussie à entrer dans son délire pourtant très haut perché. Surement un peu trop haut pour certain. En attendant, Tricky enchaine les morceaux dans un noir funèbre, en oubliant quelques succès comme Hell Is Around The Corner ou Dear God. De Maxinquaye, son premier album, à Adrian Thaws, sont dernier, tout y passera. Il s’adonnera également à certaines reprises qu’il a l’habitude de jouer sur scène dont celle d’Iggy Pop, I Wanna Be Your Dog. Ce qui aura pour effet de réveiller la salle.

On connaissait l’attitude que Tricky a sur scène. Une attitude spéciale montrant qu’il veut garder sa part de mystère, certes, étonnant donc qu’il fasse des tournées si longues. Mais l’on restera déçu par les choix très moyens pour sa setlist.

Maxime Fremy
Reportconcert.fr

Set List : You don’t wanna ; I live Alone ; Parenthesis ; Do you love me now ? (The Breeders cover) ; Puppy Toy ; My Palestine Girl ; Nothing’s Changed ; Overcome ; Really Real ; Nicotine Love ; I wanna be your dog (Iggy Pop Cover) ; Lonnie Listen ; Black Steel (Public Enemy Cover) ; Puppy Toy ; Nothing Matters ; Sun Down.

Encore : I Sing for the Joker ; When you go ; Vent ; By Myself.

Jérôme S.
77 critiques
Avis écrit le 08 Octobre 2008

Tricky – Le 10/01/2008 – La Maroquinerie / Paris. Bon, là je ne vais pas m’éterniser trop longtemps sur ce concert qui fut l’un des plus scandaleux auquel il m’ait été donné d’assister. Vendu au départ sous le nom de Tricky, le concert s’est ensuite transformé en « Tricky et son nouveau label Brownpunk » puis en « Tricky vous présente son nouveau label Brownpunk » pour finir le soir du concert en « Le label Brownpunk de Tricky ». Après une bonne heure d’un DJ de son cru qui avait pour seul mérite de savoir mettre des disques dans une platine, on se coltina une bonne heure supplémentaire d’un groupe de reggae londonien tout ce qu’il y a des plus quelconques. Ils ont été très efficaces pour se foutre de la gueule du public qui n’avait plus le droit de fumer (le tout, bien évidemment, avec un gros buzz de weed dans la bouche), mais pour le reste on attend encore. Une catastrophe. Vers 23h le public se rassure en voyant poindre au fond de la scène un nouveau nuage de fumée et la carcasse du héros de la soirée. Ce dernier a tourné le dos au public pendant 10 minutes, il laissa à des rappeurs parisiens le soin de chauffer la salle de manière ridicule, le temps qu’il puisse finir son bédo tranquille. Il nous gratifia ensuite de deux « Hun Hun » dans un micro, avant de tourner les talons et de se barrer pour aller boire un verre car il y avait pas assez d’ambiance. Bref, du vrai foutage de gueule et une belle arnaque vendue sous son nom. Je ne mets pas de note ça vaut pas la peine…

Concerts passés de Tricky

Ils peuvent aussi vous intéresser

MUSE
11 CONCERTS À VENIR
LENNY KRAVITZ
2 CONCERTS À VENIR
IMAGINE DRAGONS
1 CONCERT À VENIR
U2
U2