Biographie de Omar Jr

Elevé dans la tradition japonaise la plus stricte par sa mère à Tokyo, Omar del Diego de la Paz est tout d'abord promis à un avenir d'itamae (maître sushi). A 16 ans il intègre ainsi l'équipe de Jiro Ono, le plus grand maître sushi du Japon. Un soir il se met en tête de préparer un fugu, poisson qui peut s'avérer mortel s'il est mal préparé.

Après avoir découpé le poisson en sashimi il le déguste sous le regard amusé de ses camarades. Malheureusement pour lui, il s'avère qu'il se trompe dans la préparation du poisson et tombe gravement malade. Frôlant la mort par asphyxie due à une paralysie des voies respiratoires, il s'en tire miraculeusement mais sombre dans un long coma. Il est transféré à l'hôpital universitaire de Tokyo en soins intensifs.

Le 6 juin 1982, Après plusieurs mois de coma Omar se réveille enfin. Suite à cette mésaventure, il abandonne sur le champs ses études de cuisine au grand désespoir de sa mère, il passe dès lors ses journées dans le port de Tokyo afin de trouver un poste sur un bateau dans l'optique de prendre le large à moindre frais et découvrir le monde.

En trainant dans les gargotes les plus mal famées du port infestées de brigands et de marins, et grâce à son extraordinaire résistance à l'alcool (notamment la tequila), il se forge une solide réputation et finit par devenir la mascotte de l'équipage d'un navire de croisière (le MV Turkmenia) qui l'engage en tant que matelot/aide machiniste.

C'est alors qu'Omar entame un périple qui l'emmènera aux 4 coins de la planète. Loin de la vie austère qu'il a connu au Japon, Omar va de rencontres en rencontres, de bateau en bateau, de pays en pays. A bord, tous les clients veulent l'avoir à sa table. Chaque diner se finit irrémédiablement en beuverie dont il reste le seul survivant.

Un soir un émir arabe le supplie de l'emmener avec lui dans sa luxueuse demeure pour lui présenter sa collection de Rolls Royces, de pur-sangs et son harem de plus de 60 femmes. Omar accepte et l'émir le ramènera en hélicoptère 5 jours après sur le bateau qui avait repris sa route. Lors d'une escale à Casablanca, il rencontre Yves Saint Laurent qui était en transit pour sa villa de Marrakech. Littéralement fasciné par la beauté et le caractère d'Omar, il le convie à passer quelques jours avec lui.

Yves Saint Laurent qui jusqu'à présent ne dessinait que pour les femmes a pour projet de lancer un ligne homme pour sa prochaine collection printemps/été 1984 et supplie Omar de défiler pour lui à Paris mais ce dernier décline car son navire du moment est sur le point de reprendre la route vers les Amériques.

Yves Saint Laurent abandonne alors définitivement l'idée de travailler pour la mode masculine. En 1982, lors d'une escale à Nassau il rencontre l'équipe de tournage du dernier James Bond «Jamais plus Jamais ». On raconte même qu'avec la complicité de Sean Connery, il aurait flirté de façon approfondie avec Kim Basinger, la bond girl du film.

Le 10 septembre 1986, Après 4 ans à parcourir tous les ports de la planète, le Sea Goddess accoste à Acapulco au Mexique destination finale de sa croisière avant de rallier Los Angeles, son port d'attache. Omar est bien décidé à prendre quelques jours pour découvrir cette nation qu'il n'avait encore étrangement jamais vraiment visité et qui est alors en pleine ébullition à cause de la coupe du monde de football qui vient juste de sécouer l'ensemble de la planète. Immédiatement charmé par l'ambiance electrique, l'enthousiasme de la population et la beauté de le gent féminine locale, il décide alors de ne pas repartir pour Los Angeles et de rester dans ce nouveau pays qui exerce sur lui une forte attraction qu'il n'arrive pas à s'expliquer. Il donne sa démission au capitaine du bateau et met ainsi un terme à 4 années de vagabondage maritime.

Après plusieurs années passées à parcourir le pays d'est en ouest et du nord au sud il décide finalement de poser ses bagages à Puerto Escondido et plus exactement sur la plage de Zicatela, un spot particulièrement prisé par les surfeurs et les hippies venus du monde entier. Année après année, sa forte personalité fait parler de lui et finit par attirer les voyageurs en quête de spiritualité et de sensations. Il ouvre alors la Fugu Guest House où il accueille ses hôtes pour des séjours inoubliables.

Avis sur Omar Jr


Soyez le premier à donner votre avis !

Omar Jr

Ils peuvent aussi vous intéresser

ED SHEERAN
13 CONCERTS À VENIR
PHIL COLLINS
3 CONCERTS À VENIR
PINK
7 CONCERTS À VENIR
THE DIRE STRAITS EXPERIENCE
9 CONCERTS À VENIR