LUDOVICO EINAUDI

Biographie de Ludovico Einaudi

Combinant habilement la rigueur des compositions classiques (Diplômé du Conservatoire de Milan et élève de Luciano Berio) à l'accessibilité de la pop (Radiohead est l'une de ses autres influences majeures), ses compositions s'illustrent en toute simplicité et limpidité tout au long de son oeuvre.

La musique minimaliste du compositeur et pianiste italien Ludovico Einaudi a fait le tour du monde et séduit le cinéma. Son oeuvre se révèle palpitante, séduisante, élégante, méditative et souvent introspective.

Et pour cause: elle émeut autant qu'elle captive. Ce n'est donc pas un hasard si ses compositions fascinent les cinéastes du monde entier. Le pouvoir d'évocation et d'attraction des instrumentaux d'Einaudi est immédiat et magnétique. Véritable rite initiatique aux airs tout aussi bouleversants que vivifiant, c'est sans surprise que ce dernier rencontre un succès rapide sur la scène internationale.

Depuis le carton français Intouchables d'Olivier Nakache et Eric Toledano et Mommy de Xavier Dolan, les douces épopées mélodiques de Ludovico Einaudi n'ont pas leur pareil pour suggérer une foule d'émotions, de la plus
mélancolique à la plus exaltée. Son concert exceptionnel au Théâtre Antique de Vienne est une date très attendue !


Actualité de Ludovico Einaudi

LIVE REPORT 21-12-16

LIVE REPORT / Revivez le concert de Ludovico Einaudi à la Salle Pleyel de Paris !

Retour sur un concert unique en son genre, comme on a peu l'habitude d'en voir. Ludovico Einaudi , pianiste italien depuis son tout jeune...

FOCUS 30-05-16

FOCUS / Cosma, Zimmer, Legrand... Quand les compositeurs de musiques de film partent en tournée !

Leurs morceaux sont célèbres dans le monde entier et ont parfois largement contribué à conserver un film dans la...

RESERVER / Ludovico Einaudi, le compositeur de la BO de Intouchables, en concert à Paris au Grand Rex

Le compositeur Ludovico Einaudi , (re)connu pour ses oeuvres écrites pour le cinéma ( Intouchables , Mommy des Xavier Dolan ou...

FESTIVAL 04-06-15

INVITATIONS / Nuits de Fourvière : gagnez vos places pour ce festival hors du temps !

Le festival des Nuits de Fourvière s'installera à Lyon du 5 juin au 31 juillet prochain avec la mise en vente des billets ! Une...

19-11-12

Ludovico Einaudi: après la BO d'Intouchables, concerts en 2013

Ludovico Einaudi revient pour une série de concerts exceptionnels en France, dans le cadre de sa tournée mondiale . Ne le...

18-12-11

Ludovico Einaudi signe la BO d'Intouchables et part en tournée

Entre classique et futurisme, ses méditations pianistiques enchantent et fascinent... Ludovico Einaudi signe la B.O du film...

Liste des albums de Ludovico Einaudi

In a time lapse

"In a time lapse"

02/2013 - Music Development Company
Rédiger un avis
Nightbook

"Nightbook"

09/2009 -
Rédiger un avis

Avis sur Ludovico Einaudi


Sébastien M.
31 critiques
  Avis écrit le 21 Décembre 2016

Retour sur un concert unique en son genre, comme on a peu l’habitude d’en voir. Ludovico Einaudi, pianiste italien depuis son tout jeune âge, donnait rendez-vous au public Parisien à la Salle Pleyel, les 19 et 20 décembre 2016. Meilleure salle ne pouvait avoir été choisie : une acoustique parfaite, une belle vue de la scène pour chaque placement, une proximité avec l’artiste pour chacun.
Vers 20 heures, le pianiste entre en scène et se place devant son instrument, dos au public, ouvrant avec Night, de son album Elements (2015). De dos, comme si le public n’était pas là. Comme si la relation se faisait entre l’artiste et son instrument. C’est pour la musique que nous sommes là, c’est pour la musique qu’ il est là. Dans sa gestuelle, dans ses mains, dans le mouvement de son corps, l’artiste transmet, son histoire, son émotion. Dans la salle, le silence est roi - sur scène parfois aussi d’ailleurs. Einaudi maitrise parfaitement les silences, dans et entre ses morceaux, qui deviennent des temps de communion avec nous-même, avec notre esprit.
Le groupe d’Einaudi prend place sur la scène, chacun des artistes présents jouant de plusieurs instruments. Ainsi, se mélangent les instruments du concert classique tels que nous le connaissons : violon, violoncelle entre autres. Ajoutons à cela une touche de modernité avec des guitares électriques et des semblants de rythmes à la batterie. Le résultat est puissant, émouvant, mais aussi accessible à un public très varié - pas forcément toujours emballé par la musique classique à la base -, comme nous pouvons le voir dans la salle.

Les émotions se suivent, mais ne se ressemblent pas. L’imaginaire se produit dans notre esprit, les pensées nous emportent au gré de la musique. Chacun se crée son petit univers, personnel, intime. Les larmes coulent pour certains, les sourires s’écrivent sur d’autres visages : c’est là qu’est toute la magie de la musique de Ludovico Einaudi. L’imagerie sur l’écran, très légère, accompagne ce sentiment : les motifs se déplacent souvent très, très lentement, de gauche à droite, dans des couleurs froides et naturelles, entourant parfois seulement le pianiste, couvrant à d’autres moments toute la seine.

Les morceaux les plus célèbres tels que Elements ou Petricor se suivent, dans deux parties de plus d’une heure chacune, coupées d’une entracte d’une vingtaine de minutes. Chaque morceau apporte une émotion différente que lors d’une écoute digitale, avec la mise en scène, avec la présence physique des artistes, mais aussi avec les réajustements des artistes. Ainsi, Fly, musique utilisée entre autres dans le film Intouchables, prend une autre dimension, plus puissante, plus en relief. Einaudi joue sa musique en la retravaillant, en la modifiant, en lui apportant une autre sensibilité. L’apothéose des émotions se fait sentir avec Experience, et encore plus pour ceux qui ont vu Mommy, film de Xavier Dolan, musique rallongée, radoucie, retravaillée. Le groupe salue le public pendant de longs instants, public qui se lève et applaudit à n’en plus finir. Les musiciens se placent sur scène à nouveau et repartent pour un encore, composé notamment de Divenire

Pendant plus de deux heures, le pianiste et son groupe livrent une prestation chargée d’émotion et de passion, retraçant l’univers de la discographie de Ludovico Einaudi. Un concert qui n’a probablement laissé personne indifférent, comme nous avons pu le voir en sortant de la salle, dans les yeux et conversations des spectateurs.

Sebastien MARTINEZ

Concerts passés de Ludovico Einaudi

Ils peuvent aussi vous intéresser

KHATIA BUNIATISHVILI
8 CONCERTS À VENIR
JAKUB JOZEF ORLINSKI
2 CONCERTS À VENIR
ALEXANDRE KANTOROW
2 CONCERTS À VENIR