Toutes les news

LIVE REPORT / Revivez le concert de Twenty-One Pilots à Lyon !
18/02/2016

LIVE REPORT / Revivez le concert de Twenty-One Pilots à Lyon !

Le mercredi 9 février 2016, nous avions rendez-vous avec les Twenty One Pilots au Ninsaki Kao de Lyon, pour la première date française de leur tournée. Le groupe, dont le succès aux Etats-Unis n'est plus à prouver, a encore du mal à se faire connaitre du grand public en France. Pourtant, le groupe a une fanbase très active dans l'hexagone, présente dès le matin devant la salle.

 

Définir le genre musical de Twenty One Pilots, mené par Tyler Joseph à la voix, au ukulélé, au piano et à la guitare, et Josh Dun à la batterie, semble impossible. Le groupe passe du rap à la pop, en passant par l'électro et le rock, avec une aisance incroyable.
Le groupe commence d'ailleurs son show avec HeavyDirtySoul, qui peut nous faire penser à Rap God d'Eminem tant le débit de paroles est impressionnant. Le duo arrive cagoulé sur scène, et changera de tenues ou de cagoules sur presque chaque chanson. Sans prendre le temps de s'essouffler, on enchaine avec Stressed Out, reprise en choeur par les mille personnes présentes dans la salle.

 

Tyler, tantôt au piano pour Guns for Hands et Migraine, tantôt à la guitare ou au ukulélé pendant Polarize, We don't believe what's on TV, The Judge, impressionne par sa présence scénique, devant un public qui connait toutes les chansons du groupe, les reprenant avec. Le chanteur, certes un peu fatigué pour cette date, n'hésite pas à échanger avec les fans du premier rang et à se jeter dans le public. Le show impressionne : seulement deux artistes sur scène, mais un show qui ne se répète pas une seule seconde. Chaque chanson est merveilleusement bien interprétée par les deux artistes qui regorgent d'imagination pour rendre chaque morceau unique. Pendant Lane Boy, très dynamique à partir de la moitié du morceau, Josh monte sur le piano et fait un salto arrière sur la scène, suscitant les cris du public, impressionné. Jusqu'au dernier rang de la fosse, la magie opère.
Car Radio, clôturant le show avant le traditionnel "Encore", met tout le monde d'accord. La musique commence calmement, comme souvent dans les morceaux des Twenty One Pilots. Puis, le rythme s'accélère, Tyler profite de la partie instrumentale de la chanson pour se faufiler au centre de la foule. Hurlant "NOW I JUST SEATTTTT", à la limite d'un cri grunge, il fédère la foule visiblement conquise sur une chanson que tout le monde connaissait.

Le rappel se fait sur Goner, beaucoup plus calme et touchante, interprétée au piano par Tyler, et ponctuée, d'un petit "bonjour" à l'accent américain absolument mignon. Trees conclue ce merveilleux show, avec encore une dernière surprise : les deux membres jouent de la caisse claire sur le public, en simultané, offrant aux spectateurs le plus au fond un tableau magnifiquement original, et aux spectateurs les plus proches un contact avec les artistes quasi physique. Les canons projettent des confettis sur la foule offrant un spectacle à 360° sur cette musique.
Les deux artistes remontent sur la scène et saluent une dernière fois le public, les acclamant à n'en plus s'arrêter. Le show, dont on sent le côté américain, a convaincu les spectateurs, pour la plupart vraiment connaisseurs de l'univers des Twenty One Pilots. Nul doute que le groupe pourra, dans quelques années, remplir en France des salles plus grandes comme l'Olympia, voire le Zénith, tant leur succès s'annonce conséquent grâce à l'album Blurryface, qui a déjà réussi à conquérir les américains.

 

Report par Sebastien Martinez

Les News Associées

Derniers Tweets