LOLLAPALOOZA PARIS

LOLLAPALOOZA PARIS

Edition 2019
Du 20 Juillet 2019 au 21 Juillet 2019 à Paris (75)
Pass Festival
Pass Festival
Blablacar
Covoiturage
Hébergement
Hébergement
23/07/2018

LIVE REPORT / Lollapalooza 2018 : on y était !

Ce samedi 21 juillet, l'équipe Infoconcert était présente sur le magnifique site de l'Hippodrome de Longchamp à Paris pour assister à la deuxième édition du célèbre festival Lollapalooza. Retour sur cette journée mémorable.


Notre aventure commence par une incursion dans le Bois de Boulogne où une rapide marche nous mène jusqu'aux portes du Lollapalooza. L'entrée du festival, dissimulée dans l'écrin de verdure du bois se fait face aux tribunes de l'Hippodrome de Longchamp, théâtre de l'une des plus célèbres courses hippiques du monde. Une fois le contrôle d'accès effectué, nous sommes dirigés vers le site du festival : une imposante entrée estampillée du logo Lolapalooza nous accueille avant d'entrer dans le « terrain de jeu » du festivalier. Tout de suite, nous nous sommes retrouvés au pied d'une réplique de la Tour Eiffel, point de repère central du site où les scènes étaient dispersées aux quatre coins de la piste de course. Notre journée de concerts pouvait commencer.

 

Notre premier concert fut celui de nos vieux amis de The Inspector Cluzo qu'Infoconcert suit depuis de nombreuses années. Fidèles à eux même, les deux gascons ont su transmettre sur scène leur habituelle énergie.
Sur la 2nd Main Stage, nous avons pu faire la connaissance de Zara Larsson, artiste suédoise qui a notamment chanté l'hymne de l'Euro 2016 : son show très visuel a été globalement bien accueilli avec les nombreuses danseuses qui l'accompagnaient.
Nous avons continué notre tour de scènes avec Nothing But Thieves, qui a eu un peu de retard sur scène à cause d'un problème technique ; son concert a donc été raccourci mais le groupe s'est bien rattrapé en ralliant le public avec la reprise en cœur de Trip Switch ou encore Amsterdam.


Nous avons ensuite enfilé nos costumes de rockeurs avec le concert de Black Rebel Motorcycle Club où les artistes se sont donnés à cœur joie dans l'exercice du crowd surfing. Le public chauffé à blanc après cet échauffement rock a pu apprécier la performance des britanniques de Bastille : le public conquis a repris avec joie les titres phares du groupe : Things we lost in the fire a électrisé la foule avant de conclure leur performance par Pompei. Notre épopée rock s'est conclue par la performance remarquée de Kasabian où le public s'est largement exprimé avec de nombreux pogos.


La suite de notre journée au Lolapalloza s'est dirigée vers la Perry's Stage où notre curiosité nous a guidé vers le set envoutant de Paul Kalkbrenner. Le Dj berlinois n'a pas manqué de jouer ses plus grands classiques et de remercier chaleureusement son public. Diplo a pris le relai de la star de la scène techno et a parfaitement assuré la transition. Notre épopée « électronique » s'est terminée par le concert de The Blaze, réelle bonne surprise.

 

Enfin, cette première journée au Lollapalooza s'est clôturée par le concert de la tête d'affiche du jour : Depeche Mode. De nombreux fans attendaient les britanniques sur scène, certains avaient même établi leur « camp de base » en milieu d'après-midi devant la Grande Scène pour s'assurer d'avoir les meilleures places. Beaucoup d'attente donc mais énormément de satisfaction lorsque les premières notes ont retenti : les grands classiques comme Enjoy the Silence ou encore Personal Jesus ont mis tout le monde d'accord !


Cette deuxième édition reste une belle satisfaction et on se donne rendez-vous l'année prochaine avec plaisir cher Lollapalooza !