LE GRAND SON (EX RENCONTRES BREL)

LE GRAND SON (EX RENCONTRES BREL)

Ce festival est annulé
Ce festival est annulé
Déposer un avis

1 avis sur Le Grand Son (ex Rencontres Brel)

Note moyenne : 4.0 /5

4 étoiles
60% Complete
Juliette C.
32 critiques
  Avis écrit le 03 Août 2018

En ce dimanche 22 juillet 2018, nous nous sommes rendus dans le pittoresque village de Saint-Pierre-de-Chartreuse (38) à l’occasion du festival Le Grand Son. La 30ème édition du festival (ex Rencontres Brel) nous a réservé bien des surprises avec une programmation éclectique ! Retour sur cette folle journée.
KO KO MO ouvre le bal avec son rock électrique ! La belle Warren, jean à pattes d’Eph, et cheveux ébouriffés nous envoute avec sa voix groovy. Avec leur titre Technicolor Life, le duo nantais enflamme la scène. Les plus grands fans seront ravis à la fin du concert : le groupe nous a offert des morceaux inédits, leur set étant rallongé.
La belle propagande des Soviet Suprem fait valser la foule avec leur univers festif des Balkans. Le flow de Sylvester Staline et son acolyte John Lénine nous coupe le souffle. Ambiance meeting bolchévique déjanté : le groupe nous fait aussi beaucoup rire avec ses textes décalés et farfelus. On découvre les titres de leur dernier album Marx Attack avec grand plaisir.
Puis vient le tour des Fatals Picards, eux aussi viennent nous présenter leur dernier album Picardia independenza avec des textes toujours engagés dans une ambiance énergique. Ils n’oublient pas pour autant les classiques L’amour à la française ou Mon père était tellement de gauche que l’on apprécie toujours. Le quatuor est touchant et drôle.
Cette folle journée se clôture avec les génialissimes Ultra Vomit qui introduisent leur show avec le générique de Fort Boyard : on a pas fini de rire ! Les rois de la déconnade nous font bien marrer entre deux pogos. Fetus nous interprète à merveille des parodies de grands noms du métal : Rammstein, Motorhead, Iron Maiden… Les métalleux initiés, comme les novices ont tous grandement apprécié ce concert hilarant. Le groupe un peu barré termine avec son dernier morceau Evier métal et c’est l’euphorie générale.
On aura pas passer beaucoup de dimanche aussi déjanté que celui-ci ! Le Grand Son peut être fier d’avoir proposé encore une fois une telle expérience au public isérois : vivement la 31ème édition !