BOB DYLAN

Biographie de Bob Dylan

Bob Dylan, les Beatles et les Rolling Stones sont les seuls musiciens pop ayant atteint de leur vivant la dimension d'un mythe.

Ils ont incarné la révolte de la jeunesse des années 60 contre la bonne conscience et le conformisme de la société de consommation. En 1961, du haut de ses 20 ans, apparaît un jeune loup qui, rejetant ses origines juives, et son milieu bourgeois, s'invente une jeunesse de routard et se lance via le milieu " folk " à l'assaut de cette société qu'il n'aime pas et entraîne derrière lui, une jeunesse désireuse de se trouver un " leader " qui crierait tout haut ce qu'ils pensent tout bas...

Et c'est quand cela marche le mieux pour lui, que, malgré les critiques et le rejet d'une grande partie de ses " fans ", en 1965 il électrifie sa guitare et passe au Rock en composant deux de ses oeuvres maîtresses : les albums Highway 61 Revisited et Blonde on Blonde (1966). Après un accident de moto qui l'immobilise quelque temps, Dylan retourne à un style plus folk .

Entouré des meilleurs musiciens (dont ceux du Band, avec lequel il a enregistré plusieurs albums), ou accompagné de sa seule guitare, Bob Dylan va ainsi explorer tous les styles qu'il aime, Folk-Rock, Rock, Country, Gospel, Blues, Reggae..., sans tenir compte des critiques. Le Folk-Rock a été le mouvement musical essentiel des sixties.

Des poètes-compositeurs-interprètes comme Bob Dylan, Joan Baez, John Lennon, Donovan, Maxime Le Forestier, Hugues Aufray, Antoine et Polnareff (à leurs débuts), ont ainsi attisé les braises de l'âme des adolescents de cette époque.

En France, Hugues Aufray a traduit une dizaine des chansons de Dylan. Joan Baez, Leonard Cohen, les Byrds, Donovan, les Beatles, les Stones, les Animals, Neil Young, Van Morrison et tous les autres chantèrent Dylan. Les grands " guitar heroes " dont la musique traversa les années des 60's aux 90's ont tous interprété Dylan : Ry Cooder, Eric Clapton, Tom Petty, George Harrison, Jimi Hendrix ...

Depuis plus de trente cinq ans, il ne s'est pas passé une année sans qu'un chanteur ou un groupe ne fasse un tube avec une reprise plus ou moins réussie d'une des 400 chansons que le timide petit Robert Allen Zimmerman a composé.


Actualité de Bob Dylan

CULTE 19-12-18

Bob Dylan, un Prix Nobel de Littérature en concert à Paris avril 2019. Réservez vite !

Débuté il y a trois décennies, le "Never Ending Tour" (la tournée sans fin) de Bob Dylan passera par l'Europe le...

ANNONCE 28-11-18

Bob Dylan et Neil Young réunis pour un festival à Londres en 2019 !

Deux légendes, deux mythes, deux monstres sacrés de la musique. Voilà ce que représentent respectivement Bob Dylan et...

RESERVER 01-03-17

RESERVER / Un concert de Bob Dylan pour inaugurer La Seine Musicale, nouvelle salle de concerts à l'ouest de Paris

Depuis de longs mois l'ïle Seguin est en pleine efferverscence, Boulogne-Billancourt se prépare à accueillir une nouvelle salle...

FOCUS 17-01-17

LE LIVE EN 2017 / Tout le monde veut aller les voir en concert : notre sélection des incontournables !

Comme chaque début d'année chez Infoconcert, il est grand temps de faire un tour d'horizon de ce à quoi ressembleront les...

RESERVER 15-12-16

RESERVEZ / Bob Dylan en concert au Zénith de Paris au printemps 2017 !

Récemment récompensé du Prix Nobel de Littérature, Bob Dylan n'en oublit pas pour autant sa carrière de...

CULTE 07-10-16

CULTE / Desert Trip Festival : The Rolling Stones, Paul McCartney et Bob Dylan à l'affiche ce week-end en Californie !

Quand Coachella rencontre Woodstock, ça donne... Desert Trip ! Ce festival géant et inédit ouvre ses portes ce weekend en...

ICONE 18-10-15

ICONE / Bob Dylan en concert : sa tournée passera par Paris et Rouen cette semaine !

Véritable légende de la musique populaire américaine, Bob Dylan a entamé son ' Never Ending Tour ' (une tournée...

14-08-13

Une chanson inédite de Bob Dylan dévoilée 43 ans plus tard

Bob Dylan n'a pas révélé tout ses secrets : les fans seront ravis d'apprendre que si l'icône folk a publié son...

11-04-12

Bob Dylan à l'affiche des festivals de l'été : Nîmes

Le ' Never Ending Tour ' de Bob Dylan , en avril en Amérique du Sud, passera par l'Europe cet été. Le songwriter de...

06-03-12

Bob Dylan Revisited : films et concerts à La Cité de la Musique

En marge de l'exposition " Bob Dylan l'explosion rock 61-66 ", la Cité de la Musique propose une série de concerts et...

SELECTION 17-10-11

Sélection concerts du jour : Bob Dylan, Lisa Ekdahl, etc.

Le concert du jour est celui des vétérans Bob Dylan et Mark Knopfler à Bercy.  A plus de 70 ans, Bob Dylan...

27-07-11

Bob Dylan & Mark Knopfler en concert : réservez !

A plus de 70 ans, Bob Dylan parcourt toujours la planète. Son Never Ending Tour (la tournée sans fin) passera par l'Europe en...

21-07-11

Bob Dylan & Mark Knopfler en concert : c'est officiel !

A plus de 70 ans, Bob Dylan parcourt toujours la planète. Son Never Ending Tour (la tournée sans fin) passera par l'Europe en...

28-06-10

Les concerts du jour : Vanessa Paradis, Bob Dylan, Marcus Miller...

Le concert du jour est celui de Vanessa Paradis au Casino de Paris jusqu'au 2 juillet. Si son Divinidylle Tour est déjà loin,...

22-06-10

Les concerts du jour : Vanessa Paradis, Bob Dylan, Vampire Weekend...

Le concert du jour est la première date à Lille de la tournée acosutique de Vanessa Paradis . Si son Divinidylle Tour est...

31-03-10

Bob Dylan et son Never Ending Tour, en concert en France

Le songwriter américain Bob Dylan, actuellement en tournée au Japon, fera halte en France cet été pour une...

16-12-08

Bob Dylan en concert : son Never Ending Tour fera étape en Europe

Alors qu'il vient de sortir récemment "Tell Tale Signs" le huitième tome de ses "Bootleg Series" (période 1989-2006), Bob...

Liste des albums de Bob Dylan

Triplicate

"Triplicate"

03/2017 - Columbia
Rédiger un avis
Shadows in the night

"Shadows in the night"

02/2015 - Columbia
Rédiger un avis
Tempest

"Tempest"

09/2012 - Columbia
Rédiger un avis
Together Through Life

"Together Through Life"

04/2009 - Columbia
Rédiger un avis
Dylan

"Dylan"

10/2007 - SONY/BMG
Rédiger un avis
Time Out of Mind

"Time Out of Mind"

01/1997 - SONY
Rédiger un avis
MTV Unplugged

"MTV Unplugged"

01/1995 - Columbia
Rédiger un avis
World Gone Wrong

"World Gone Wrong"

01/1993 - Columbia
Rédiger un avis

Avis sur Bob Dylan


Da silva P.
1 critique
Avis écrit le 02 Novembre 2015

Nous l'avons vu à Bruxelles hier. Si vous n'avez pas encore vos tickets, surtout ne les achetez pas. Aucun respect pour le public (pas un mot sauf pour dire qu'il faisait une pause), aucune émotion, un son pas au point. de bons musiciens certes mais j'ai vu aussi bien dans des salles obscures.je ne comprends pas..

Patrick M.
3 critiques
Avis écrit le 15 Décembre 2012

Bercy avec Mark Knoffler : Le seul concert où je suis parti avant la fin !!! NUL !!!

Christophe J.
1 critique
Avis écrit le 24 Juillet 2012

NUL !

Moosieur Dylan est arrivé avec 15 minutes de retard, c'est pas grave, mais il a exigé une Lexus (Voiture de luxe) pour se déplacer du bus à la scène, il n'a pas salué la foule et ne nous a pas dit un seul mot, il a demandé à Garbage qui jouait le même jour de changer d'horaires, lui était prévu à 18h, il a voulu jouer à 20h50 à leur place, bien sympas il ont accepté. Il a refusé d'être suivi par les cameras, résultat un plan fixe d'1h30, et comme on était très nombreux (environ 50000 dimanche 22 juillet 2012 le soir aux vieilles charrues), on le voyait aussi petit sur les écrans qu'en vrai. Vraiment très déçu, on est partis avant la fin pour voir Orelsan sur une scène plus petite située à coté. Musique discutable, mais ambiance de folie.

M G.
1 critique
Avis écrit le 02 Juillet 2010

BOB DYLAN… un rêve perdu…


« The times, they are a changin’ »… Oui, les temps changent !
Et de quelle manière !
Assistant à un des concerts donnés par Bob DYLAN, en France, j’ai été déçu, comme beaucoup de personnes présentes ce soir-là, par la prestation de Monsieur Zimmerman…

D’abord, le personnage lui-même est apparu sans une once de charisme et d’amour envers son public… Pas un mot de Bienvenue ni de Merci ni même quelques mots entre les chansons, enchaînées de manière mécanique, les unes après les autres. Du reste, pas plus de chaleur humaine ou de complicité entre l’artiste et ses musiciens. Un orchestre banal, lui aussi sans feeling…
Que dire du bassiste, véritable clone du chanteur, même chapeau vissé sur la tête, même moustache fine, que penser du guitariste, qui pour faire bien, jouait de son instrument, à genoux devant le Maître… et du reste du Groupe qui jouait trop fort, une sorte de Rock’n’Roll fade et électrique ? RIEN !
Absolument RIEN !

On s’attendait à ce que le chef de file du Folk Américain des années 60, ne serait-ce que pour faire plaisir aux fans de la première heure, interprète quelques-unes de ses chansons-cultes : Girl from the North Country… Mister Tambourine Man… Blowin’ in the Wind… Knockin’ on Heaven’s Door
Toujours RIEN !

Et dire que DYLAN allait voir Woody GUTHRIE, malade, sur son lit d’hôpital et qu’il lui avait même dédié une très belle chanson, lors de son premier disque : Song to Woody ! Le pauvre ! Il doit se retourner dans sa tombe, tout comme les « Légendes » du Folk comme Hank WILLIAMS, Cisco HOUSTON, Johnny CASH et les autres !

Comme le chantait si bien Pete SEEGER « Where have all the flowers gone ? » Que sont devenues les fleurs?
Qu’êtes-vous devenu Monsieur Bob DYLAN ?
“ The Times they are a- Changin’ ”
Les Temps ont bien changé!

BOB… Tu nous as fait perdre nos rêves !
Mais… N’y pensons plus… Tout est bien !

Sébastien D.
9 critiques
  Avis écrit le 09 Juillet 2006

Le 04/07/2006 - Le Zénith, Clermont- Ferrand.
Un lourd rideau de velours rouge est tendu au fond de la scène. L'homme arrive, accompagnés de ses quatre cow-boys. Un signe de tête, et c'est parti avec « Maggie's Farm ». La voix est puissante et les paroles intelligibles. Tout le contraire de ce qu'affirment les rumeurs qui courent depuis trop longtemps. Les musiciens sont aux ordres, ils ne quittent pas le poète des yeux lui qui, planté derrière son clavier, distribue solos et chorus et donne le ton en permanence.

Deux joyaux brilleront particulièrement lors de ce concert : tout d'abord « Boots of Spanish Leather », poignant comme une lettre de rupture. Ensuite « Positively 4th Streeet », méprisante et acide. Deux raretés que l'on retrouve ici comme de vieux amis que l'on a perdus de vue ; ils ont changé mais leur présence fait chaud au cœur.

Le rappel arrive déjà. « Like a rolling stone « et « all along the watchtower » sont joués comme une charge de cavalerie. “There must be some way outta here” nous dit-il. En effet il y a une sortie. Nous allons même nous y retrouver plus tôt que prévu. 1 heure 30 de concert. Pas plus. Un peu léger. Mais à bien y réfléchir, 1 heure 30 de magie et de poésie, ce n'est déjà pas si mal...

Sébastien D.
9 critiques
  Avis écrit le 02 Novembre 2005

Le 01/11/2005 - Bruxelles, Forest National.
Aborder un concert de Bob Dylan est rarement chose facile tant l'homme est ambivalent. Poète, rocker, chanteur contestataire, père de famille, compositeur décoré et oscarisé, les poncifs se bousculent à son sujet.

Au-delà de l'icône qu'il est devenu, une question subsiste : pourquoi ? Pourquoi s'être engagé en 1989 dans ce « Never Ending Tour » dont le nom est plus qu'une promesse. Pourquoi ne pas faire comme certains de ses « collègues » des années soixante en se contentant d'un petit album tous les cinq ans assorti d'une tournée mondiale histoire de relever les compteurs (non, je ne nommerais personne) ?

Tout simplement parce que l'art dylanien ne peut s'appréhender que vivant. Ces chansons sont faites pour être jouées. Dylan en est conscient et tel Hank Williams, il est ce cow-boy qui va de ville en ville raconter ses histoires en musique.

En entrant dans la salle, une première surprise : son oscar (reçu pour la BO du film « Wonder Boys ») trône sur son ampli. Vanité déplacée ou simple décoration d'un goût douteux ? Nous n'en saurons pas plus.

Arrivée su groupe et deuxième surprise: exit les brillants Charlie Sexton et Larry Campbell aux guitares. A leur place, nous avons deux nouveaux bretteurs : l'un ressemble à un texan qui vient de descendre de cheval (Stu Kimball, brillant et incisif), l'autre à un prof d'histoire-géo (Danny Freeman, au jeu plus posé mais moins incisif). Un coup d'œil au bassiste, ouf, le fidèle Tony Garnier est toujours là.

Dylan s'installe derrière le piano, choisit ses harmonicas et là c'est le choc : « To be alone with you » lance le concert et l'on sent que l'on va assister à un grand moment. La voix est là, le groupe est soudé et Dylan distribue les soli d'un signe de tête (mention spéciale à Donny Herron pour son incroyable travail à la pedal-steel et au violon).

Les classiques sont là (« The times they are a changin' », « Highway 61 revisited »....) mais Dylan a ce soir d'autres atouts dans sa manche. Tout d'abord « Cold Irons Bound » et son ambiance de fin du monde qui fera trembler le Forest National, mais aussi (et surtout) « John Brown », rare chanson racontant comment un jeune homme devenu soldat pour faire la fierté de sa mère reviendra chez lui à jamais défiguré.

L'émotion sera à son comble sur “ Masters Of War “ et “ Girl From The North Country” Et le concert se finira en apothéose sur “All Along The Watchtower”.

Défiant le temps et la légende, Dylan répond à la question que nous nous posions au début. Pourquoi continuer ? Pace qu'aucun carcan ne pourra jamais enfermer cet homme, quel qu'il soit. Il a fait de sa vie une œuvre d'art, faisant fi de toutes les contraintes personnelles, artistiques ou commerciales .Tel un Molière électrique ou un Johnny Guitar Watson folk, il finira sur scène. Plus que son destin, telle est sans doute sa volonté...

Concerts passés de Bob Dylan

Ils peuvent aussi vous intéresser

ED SHEERAN
13 CONCERTS À VENIR
PINK
7 CONCERTS À VENIR
MADONNA
5 CONCERTS À VENIR
MARK KNOPFLER
8 CONCERTS À VENIR