Toutes les news

Une étude prouve que la pop  n'a jamais été aussi déprimante
06/09/2018

Une étude prouve que la pop n'a jamais été aussi déprimante

Certains sujets d'études sont plus utiles que d'autres. L'agence de presse AP a en effet récemment mis en lumière une étude menée par des chercheurs de l'université de Californie sur plus de 500 000 titres sortis en Grande-Bretagne entre 1985 et 2015 et qui démontre que la pop music n'a jamais été aussi déprimante. 

En classant les chansons selon leur tonalité (tristesse, bonheur ou encore dansant...) les chercheurs ont démontré un affaiblissement important des chansons "Joyeuses" au profit de thématiques bien plus tristes. Même si ce constat ne concerne bien évidemment pas l'intégralité du répertoire, les résultats prouvent que malgré l'attrait du public pour les chansons joyeuses et souriantes, les chansons tristes sont de plus en plus nombreuses à sortir chaque année.



Cités dans l'étude, l'un des succès de 2014 : Stay With Me de Sam Smith, qui n'est sans aucun doute pas l'hymne le plus joyeux de la pop contrairement à Freedom de Wham! sorti en 1985 et qui est également utilisé comme exemple par les chercheurs. Sortez les mouchoirs. 

Les News Associées

Derniers Tweets