EDITH NYLON

Concerts de Edith Nylon

Cet artiste n'a aucun concert programmé.

Soyez le premier à être averti
des prochains concerts de Edith Nylon

Biographie de Edith Nylon

Le groupe “The Worms” est né : Mylène Khaski au chant et aux synthés, Christophe Boutin à la guitare et aux choeurs, Laurent Perez, dit Karl Mormet, à la basse (puis guitare), Isaac Khaski, dit Zaco, à la guitare (puis basse), et Albert Tauby dit Albert T., à la batterie.
“Edith Nylon, c'est moi !“
 
Un an plus tard, en juin 1978, le quintet se produit au tremplin du Golf Drouot, discothèque rock mythique du 9e arrondissement de Paris. Ils sont remarqués par Alain Maneval, futur présentateur et animateur d'émissions sur le rock, rapidement ils signent chez CBS en avril 1979 avec Patrice Fabien après avoir participé à un tremplin rock Hollywood Chewing Gum. 
 
En hommage à Judy Nylon, figure new yorkaise du punk et de la new-wave et l’icone Edith Piaf, mais aussi pour symboliser l’ère du synthétique, ils abandonnent “The Worms” pour s’appeler “Edith Nylon”, ils chantent maintenant en français et c'est avec leur premier 45 tours “Edith Nylon”, issu de leur premier album éponyme (mai 1979) que commence leur aventure.
 
 Les “Edith Nylon” forts d’un accueil positif, tant critique que public, se produisent au Palace à Paris en octobre 1979, pour promouvoir le lancement d'un deuxième 45 tours “Femmes sous cellophane”.
 
Suivra un EP 4 titres, “Quatre Essais Philosophiques”, qui sortira en avril 1980, enregistré à Londres au Studio Marquee.
 
Soutenu tant par la critique que le public en quête d'équivalent français aux groupes punks anglais, ”Edith Nylon” crée un mini phénomène et enregistre son deuxième album “Johnny Johnny” (octobre 1980) au Wessex Studio, à Londres (les “Sex Pistols” y avaient enregistré leur unique LP…). Alors que “The Clash” officie dans le studio voisin sur leur nouvel album : “Sandinista”, c’est l’occasion d’inviter Mick Jones à co-chanter avec Mylène le refrain de “Johnny Johnny”, un titre en hommage à Johnny Hallyday. Topper Headon, batteur de “The Clash” sera aussi de la fête, et exécute des percussions sur plusieurs titres. Les claviers seront assurés par Frédéric Noyé.
 
En juillet 1981, à la fin de la tournée “Johnny Johnny”, Isaac Khaski, le frère de la chanteuse et Albert Tauby, le batteur, décident de quitter le groupe.
Mylène Khaski, Christophe Boutin et Laurent Perez, désireux de poursuivre l’aventure, engagent des nouveaux musiciens : Aram Kevorkian aux claviers, Philippe Topiol à la batterie, Yann Le Ker et Frédéric Lemarchand se partageant les basses, pour enregistrer un ambitieux double LP “Echo, Bravo” au studio DB à Rennes et mixé au Studio du Chien Jaune à Paris.
 
 Le double album sortira sur le label indépendant anglais Chiswick à l’automne 1982. Le groupe sera photographié pour la couverture d’ “Echo, Bravo” par Jean-Baptiste Mondino, photographe du groupe depuis le premier jour.
 
“Edith Nylon” part ensuite en tournée à travers la France au cours de l’hiver 1983 avec le line-up suivant : Mylène Khaski au chant, Christophe Boutin à la basse, Laurent Perez aux guitares, Aram Kevorkian aux claviers et Michel Abihssira (ex “Touré Kunda”) à la batterie.
Ce sera leur ultime tour, le groupe se dissout fin 1983.

Avis sur Edith Nylon


Damien P.
1 critique
  Avis écrit le 17 Janvier 2020

Toute ma jeunesse ! Un vrai groupe et un des premier avec télex à nous donner des sons punksynthé rock !!! Du lourd, Edyth Nylon à sue dès leur 1er album nous captivés, c'est vraiment ce qu'il manquait à cette époque... L'écriture futuriste de cette héroïne Édith nylon a su nous captiver dès les premières paroles ! Espérant un retour vers le futur avec de nouveau albums et ré-edition !Merci Edyth!!

Concerts passés de Edith Nylon

Ils peuvent aussi vous intéresser

IMAGINE DRAGONS
3 CONCERTS À VENIR
MUSE
3 CONCERTS À VENIR
ARCTIC MONKEYS
1 CONCERT À VENIR
U2
U2
PLACEBO
6 CONCERTS À VENIR