VERCORS MUSIC FESTIVAL

VERCORS MUSIC FESTIVAL

Bientôt les dates de la prochaine édition

Bientôt les dates de la prochaine édition
à Autrans (38)
Blablacar
Covoiturage
Hébergement
Hébergement
18/07/2018

LIVE REPORT / Vercors Music Festival 2018 : on y était !

Notre équipe live report était présente à Autrans pour la quatrième édition du Vercors Music Festival, passage en revue de ces deux jours de fête !



Vendredi 7 Juillet :

 

Tout débute sur la petite scène du Club, avec à 19h Kespar, rappeur Besançonnais bien connu de la scène grenobloise depuis les années 2012-2013. Un rap efficace, cinglant qui nous berce jusqu'à l'ouverture de la scène du Foyer.


20h, French Fuse ouvre le bal sur la grande scène du VMF. Duo électronique déjanté mêlant boîtes à rythmes et synthés. Musique éclectique, versatile, le public est très réceptif.


S'enchaîne ensuite le live de Nomadic massive, collectif Montréalais de Hip-Hop écumant les scènes aux 4 coins du monde, et présent ce soir au Vercors Music Festival. Les textes, écrits dans pas moins de 5 langues différentes, nous transportent dans un métissage surprenant.


Puis arrive la tête d'affiche de cette soirée sur la scène du Foyer, la fosse est remplie, et Big Flo et Oli font leur apparition sous les applaudissements hystériques d'un public déjà conquis.
Un live de qualité, un rap d'exception, on se laisse bercer par les auteurs d'un album devenu disque d'or et de platine, dont la notoriété n'est plus à démontrer.


La soirée se clos avec Blazers, Dj parisien venu tout droit du label Nymphony Records. Et c'est sous l'égide d'une house music chaleureuse que cette première soirée se termine.

 

 

Samedi 8 Juillet :

 

On commence cette seconde journée avec Giedré sur la scène du Club, chanteuse française dont les comptines bon enfant et le regard mutin nous invitent dans son univers délicat, dont les paroles incisives charment aisément le public.

Et sans plus attendre, la scène du foyer s'embrase avec l'arrivée de Keziah Jones, qu'on ne présente plus. Il nous balance le genre de set qu'on lui reconnaît bien. Une musique mélodieuse, une énergie indescriptible, et ses morceaux les plus connus pour le plus grand plaisir du public du VMF.

Yellam prend la relève au Club, avec un Nu-Roots urbain, image d'une maturité nouvelle pour ce chanteur talentueux, qui présente un set alliant soul et instrus hip hop tout en rappelant son amour pour la reggae music.
"The musical train" est en route, à son bord un Vercors Music Festival plus que chaud.

22h, le set de Danakil est lancé, et on se laisse happer par un reggae français engagé, prouvant une nouvelle fois que ce collectif des années 2000 n'a rien perdu de sa vigueur ! Dubwise sur la scène du foyer devenue presque militante, "la rue raisonne" , tout comme le skank des guitares.

On décale alors sur la scène du club pour rejoindre Biga Ranx et son "Vapor reggae", un univers "Cloudy" vers lequel cet artiste nous attire, un reggae aérien mêlant des sonorités psychédéliques au ragga dub qu'on lui connait bien. Un régal.

La soirée se termine avec High Tone sur la scène du foyer. Précurseurs du live ethno-dub, ils intègrent une variété d'influences incroyable, et sont au rendez-vous, ce soir, au Vercors Music Festival, pour nous transporter du plateau d'Autrans aux pentes de la croix-rousse, origine du projet High Tone, en passant par les quatre coins de l'europe.