SZIGET FESTIVAL

SZIGET FESTIVAL

Bientôt les dates de la prochaine édition

Bientôt les dates de la prochaine édition
à Budapest (Hongrie)
Blablacar
Covoiturage
Hébergement
Hébergement
19/08/2019

REPORT LIVE / Festival Sziget en Hongrie, on y était !

Sziget, c'est le festival où tout est possible. Infoconcert s'est rendu sur l'ile d'Óbuda à Budapest en Hongrie pendant les sept jours du festival mondialement connu.

Ici, le temps se transforme totalement. Rapidement, nous sommes pris dans un tourbillon d'émotions et de sensations, où tout devient très interactif, où il est possible de danser la rumba avec des Cubain, le folklore hongrois, de se marier, de dormir sur la plage dans un oeuf en bois en écoutant un DJ set à 8h du matin, d'écouter des conférences très intéressantes sur les changements climatiques, contre le racisme et l'homophobie, d'assister à des spectacles de cirque, de danse, et manger des plats de partout dans le monde - même de la raclette, sans oublier les plats et boissons des locaux, comme la Palinka ou le Unicum, à des prix plutôt abordables pour un festival.

 

Au Sziget, nous sommes aussi là pour les artistes. Le légendaire Martin Garrix invite Macklemore sur scène et rejoint ensuite son ami Justin Mylo sur la Bacardi Aréna pour un set surprise, démontrant une nouvelle fois son capital sympathie. Durant toute la semaine, les Foo Fighters, Florence and the Machine, the 1975, Twenty One Pilots ou encore Ed Sheeran offrent des shows incroyables et inoubliables en face de plus de 75.000 personnes. C'est aussi l'occasion de (re)découvrir des artistes célèbres dans le monde entier sous le chapiteau A38, comme CHVRCHES, James Blake, Roosevelt et Yungblud, Une bonne manière aussi de se rappeler à quel point la scène française est puissante à l'international, avec les shows entre autres de Jain, Polo and Pan, Jean Tonique, Fakear, qui ont su attirer un public dépassant largement nos frontières. En plus de cela, il est possible de faire des petites découvertes bien à nous, comme le gagnant du tremplin Sziget France, Bassey Ebong, qui grâce à son style mélangeant soul, pop, reggae, pourrait suivre le chemin de Big Flo et Oli, auparavant gagnants de ce concours. De la même manière, Rendez Vous, en tournée marathon partout en Europe, met le feu avec son post punk dévastateur.

 

Côté Européen, d'autres artistes méritent le coup d'oeil, comme La Ganga Calé venus d'Espagne, ou Celeste Buckingham venus de Suisse & King Shaolin, venus de Slovaquie, qui se partageront l'Europe Stage. Malgré une réputation grandissante, ces derniers ont réussi à créer des Wall of Death et à faire transpirer un public international. Et pour les fans d'électro, un petit tour au niveau de la Bacardi Aréna et le Colosseum (grand Colisée fait en palettes de bois, où certains des DJ les plus en vogue en Hongrie et du monde se passent le relais de 12h à 6h du matin) s'impose, pour apprécier les shows des légendaires W&W et Sigala, pour ne citer qu'eux.

 


Ce festival est surtout l'occasion de se faire énormément d'amis internationaux. Nombreuses sont les personnes, parfois venues seules, qui repartent le sourire aux lèvres après avoir rencontré de nouveaux amis venus de toutes parts du monde. Le festival attire chaque année des festivaliers de plus de 100 nationalités, dont une très grande partie de français, italiens et néerlandais, même si il est possible d'entendre parler dans toutes les langues et de voir des drapeaux de chaque pays.

En fait, le Sziget est bien plus qu'un simple festival, c'est réellement une expérience immersive d'une semaine, où chacun plante sa tente un peu partout où il veut (même si l'Apéro Camping a de quoi satisfaire avec son ambiance bien à la française, son stand de crêpes et ses DJ sets plein de tubes de Gilbert Montagné et Diam's, de quoi réchauffer les coeurs, au retour d'un set électro à la Colosseum). On voit des tentes à deux pas de la Main Stage, au bord de la plage, ou à côté de l'une des cinquante scènes présentes sur l'île. Impossible de s'ennuyer avec toutes les activités proposées sur ce lieu immense, où nous marchons facilement une centaine kilomètres durant la semaine.

 

Ce qui est sûr, c'est qu'il est impossible de décrire ce festival si on ne le vit pas. Le géant, 5ème plus grand du monde, a de quoi marquer les esprits, en plus de permettre d'augmenter le tourisme de la magnifique ville de Budapest. On te dit à l'année prochaine, Sziget Festival !

 

Live Report par Sébastien Martinez