ST VINCENT

Concerts de St Vincent

Cet artiste n'a aucun concert programmé.

Soyez le premier à être averti
des prochains concerts de St Vincent

Biographie de St Vincent

Née à Tulsa (Oklahoma) le 28 septembre 1982, Annie Erin Clark empoigne sa première guitare à l'âge de douze ans. Elle grandit à Dallas (Texas) et découvre les coulisses de la scène en travaillant comme roadie pour le groupe de son oncle, manager de Tuck & Patti.
Après trois années passées à la Berklee School of Music de Boston (Massachusetts), qu'elle quitte avant le terme en 2003, la jeune guitariste retourne au Texas et se joint au groupe The Polyphonic Spree pour l'album The Fragile Army, enregistré en 2006. Elle termine l'année 2006 sur la route en compagnie de Sufjan Stevens puis adopte le nom de St. Vincent en référence à l'hôpital new-yorkais où est décédé le poète Dylan Thomas en 1953. (source : Loïc Picaud - Music Story)

Actualité de St Vincent

SUIVEZ LE BUZZ 15-11-14

BUZZ / Le phénomène ST Vincent, de la folk à l'électro pop indé

Derrière le nom de St Vincent (choisi en référence à l'hopital new-yorkais où est mort le poète Dylan...

28-06-11

Tom Waits revisité (Nuits de Fourvière) : gagnez des invitations

Après avoir proposé de revisiter l'album " Let It Be " lors de l'édition 2010, le festival des Nuits de Fourvière...

Vidéos de St Vincent

Liste des albums de St Vincent

Masseduction

"Masseduction"

10/2017 - Caroline
Rédiger un avis
St Vincent

"St Vincent"

02/2014 -
Rédiger un avis
Strange mercy

"Strange mercy"

10/2011 - 4 AD
Rédiger un avis

Avis sur St Vincent


Maxime F.
80 critiques
Avis écrit le 02 Novembre 2014

Pour son concert au Pitchfork Music Festival, le soir d'Halloween, la jolie Annie Clark est maquillée simplement, mais assez pour nous rappeler Cruella D’enfer. Il faut se méfier d’Annie Clark et de sa jolie tête gentille qu’elle nous expose sur la pochette de « Marry Me » De longues notes de guitare poussée au maximum, la tension monte et le rif de la chanson « Cruel » ne laissera personne indifférent. Annie Clark et sa guitariste ont répété leur danse et ca change des concerts rock habituels. On a le son, et l’image. Elles jouent avec les effets de lumières sur « Marrow ».
Puis, on assiste à une apothéose, une fin du monde, un solo de batterie de près de 5 minutes qui nous rappellerait presque Song For the Dead des QOTSA. Annie Clark bouge, se jette par terre, se relève telle un zombie.
On sent l’improvisation de la chanteuse. Le final avec Krokodil et Your Lips are red, restera quelque chose d’indescriptible, quelque chose qui ne peut être que vécu.

Concerts passés de St Vincent

Ils peuvent aussi vous intéresser

MUSE
11 CONCERTS À VENIR
TWENTY ONE PILOTS
7 CONCERTS À VENIR
ARCHIVE
26 CONCERTS À VENIR