ODESZA

Biographie de Odesza

  Harrison Mills et Clayton Knight s'étaient rencontrés à l'Université Western Washington. Les deux membres ont eu un parcours différent, Harisson Mills travaillait dans le design graphique tandis que Clayton Knight étudiait la physique et les maths. Ce dernier eu une formation classique, piano puis guitare.

En 2014, le groupe sort un album In Return, il comporte 13 titres, dont Say My Name (en featuring avec Zyra). En 2015 ils sortent un nouvel album qui rencontra le même succès que les précédents et sont aujourd'hui une valeur sûre de la scène électro.

Les deux membres remixèrent également une dizaine de titres, on peut citer par exemple, le remix de Waited 4 u de Slow Magic, qui comptabilise (juillet 2016) plus d'une dizaine de millions d'écoutes (YouTube et SoundCloud) ou encore Faded de l'artiste Zhu.

En avril 2017, le groupe a enregistré 2 morceaux "Late Night" and "Line of Sight" en featuring avec Wynne et Mansionair.

Le 12 juin 2017, Odesza a sorti deux singles supplémentaires, "Meridian" and '"Corners Of The Earth" featuring RY X.

"A Moment Apart" est sorti le 8 Septembre 2017. Une tournée mondiale a été annoncée pour l'occasion avec des dates en Europe, en Amérique du Nord et en Australie.

 

Actualité de Odesza

LIVE REPORT 04-04-16

LIVE REPORT / Revivez le concert de Odesza à l'Olympia à Paris

Odesza à l'Olympia pour leur date unique dans l'hexagone ! C'est dans la mythique salle de l' Olympia que nous retrouvons le...

LIVE REPORT 13-10-15

LIVE REPORT / Revivez le concert d'Odesza au Trianon à Paris

ODESZA, BASIC TAPE, PETIT BISCUIT @Trianon Paris Samedi dernier, 10 octobren 2015, le Trianon affichait « complet ». Le public...

Liste des albums de Odesza

A Moment Apart

"A Moment Apart"

09/2017 - Ninja Tune
Rédiger un avis
A moment Apart

"A moment Apart"

09/2017 -
Rédiger un avis
In return

"In return"

09/2014 - Ninja Tune
Rédiger un avis

Avis sur Odesza


Marianna F.
1 critique
  Avis écrit le 04 Avril 2016

Odesza à l’Olympia pour leur unique date française :

C’est dans la mythique salle de l’Olympia que nous retrouvons le duo américain Odesza. Un réel plaisir d’être dans un endroit où les plus grands artistes se sont produits. Ce lieu magique est propice au show qui nous attend. Dès leur arrivée, nous sommes plongés par la douce musique de « How did I get here » .Tout le monde sait cependant ce pourquoi ils sont là, même si on a attendu une heure sous la pluie, on est bien décidé à aller voir Odesza ce samedi 02 avril 2016.

Sorti en Septembre 2014, l’album In return est le compagnon idéal lors d’une balade en ville. Rassurez-vous, il est tout aussi agréable à écouter sur scène, puisque nous avons la chance ce soir, d’avoir deux trompettistes accompagnant les artistes, une scène impeccable, des jeux de lumières de folie et un grand écran transmettant des images nous faisant voyager au travers des époques. Des tons généralement chauds (avec les morceaux Saola ou Open Wound) qui colle à l’esprit de l’album.

Après quelques morceaux, Sun Model arrive enfin. Au vu de la réaction du parterre de l’Olympia, les premières notes étaient attendues avec impatience.

Puis vient Bloom. Vous connaissez ce moment du concert que vous attendez depuis des jours, des mois ? Cette chanson qui s’affiche sans cesse dans vos Recommandations Youtube. Et bien ça s’est passé. Ils ont fait Bloom. C’était un moment exceptionnel. On vous recommande également le Remix de Line 8 qui apporte une touche idéale à ce morceau. Tout le monde comprend que cette chanson est un bijou où l’objectif principale est de voyager en se déchainant les yeux obnubilés par les étoiles décorant la scène. Avoir la tête dans les étoiles, voilà ce que nous apporte les Odesza.

Les deux américains essaient de calmer un peu le jeu avec Something about you. Et lors de ce moment, ils nous demandent d’allumer des lumières avec nos téléphones ou briquet. Séquence émotion accompagnée d’un joli son choisi pour l’occasion.

Puis, les petits protégés de chez Ninja Tune égrainent leurs titres phares avec Divinity ou leur duo avec Zyra, Say My Name.

Quand la fin arrive, tout le monde est surpris, c’est passé tellement vite... Un voyage dans le temps et dans les générations pendant 1h20. On réussit à quitter cette brume parisienne le temps d’un samedi soir où les faiseurs de rêve ne sont ni plus ni moins qu’Odesza.
Mon seul regret restera l’oublie du morceau Sundara. Il aurait sonné l’apogée de l’unique date française de deux génies. Ne soyons pas trop gourmand, la prochaine fois peut-être ? 

Pauline J.
15 critiques
Avis écrit le 13 Octobre 2015

Samedi dernier, 10 octobre 2015, le Trianon affichait « complet ». Le public surexcité de la petite salle parisienne était là pour applaudir les deux américains d'Odesza.
Odesza c'est Harrison Mills et Clayton Knight, deux amis d'université tout droit venus de Seattle pour un live hors du commun.


Quelques chanceux dans la salle avaient déjà pu danser sur leur son électronique le 22 Août dernier au Positiv Festival à Marseille où le duo avait marqué les esprits. Le couple musical qui a fait vibrer la ville du sud cet été était également à Coachella et à Lollapalooza il y a peu, de quoi faire quelques jaloux.



Au Trianon, ils étaient précédés de deux premières parties. C'est Petit Biscuit qui a ouvert la soirée, jeune DJ français de 16 ans à peine et pourtant déjà un beau chemin musical derrière lui. Si son nom ne parlait pas à tout le monde, les premières notes de « Sunset Lover » ont su remémorer à certains des souvenirs de vacances. On se rappelle des embruns de l'été et la salle se remplie doucement. On chill avant la tempête. Quelques minutes pour boire un verre et voilà déjà Basic Tape qui arrive pour leur tout premier live. Le duo français envoie un son électro aux légers accents funk. On adore.



Laissons place au rêve. Dans la fosse en folie ou plus à l'aise sur l'un des deux sublimes balcons du Trianon, on attend la tête d'affiche. Les deux amis sont très chaleureusement accueillis par leur public parisien qu'ils ont l'air d'être heureux de retrouver après une date en avril dernier à la Gaîté Lyrique. Une grande énergie pénètre la salle quand tout à coup les lumières se tamisent pour laisser place à des vidéos projetées en arrière plan. On voyage entre la fumée, des aurores boréales, formes géométriques et autres gros plans captivants...
Le scénique est ultra travaillé, les deux jeunes hommes alternent entre pads et percu'. Ils se complètent et leur complicité sur scène nous prouvent qu'ils prennent autant de plaisir que nous. Leur pop futuriste se mêle à de la chill-wave et on bascule entre de grands moments de douceurs et des bass-drops qui soulèvent la foule. Le tout dans une grande harmonie : la magie Odesza opère.


Ils jouent alors leur dernier album In Return, sorti en septembre 2014 puis plus récemment dans une version deluxe. Leur spectre musical oscille entre l'électro-house destructurée et des remixes r'n'b et on se laisse séduire. Toutefois, la question ici n'est pas tant d'essayer de définir ces OVNI de la musique électronique mais plutôt de se laisser porter par la mélodie (et chanter, on avoue) de leur tube « Say My Name », ou par leurs samples aux sonorités parfois asiatisantes. On s'abandonne à la musique avant de quitter Odesza quelques instants. Ils reviennent acclamés pour un rappel sur leur remix d'Axel Adair : « Make me feel better ». Et c'est exactement ça : they make us feel better.

On notera quand même que le public d'Odesza est resté pour danser sur le tube de Wham !, « Wake me up before you go » pour finir la soirée en toute originalité après que le groupe ait quitté la scène.



Et si jamais vous en voulez encore ou si vous n'avez pas eu la chance de pouvoir venir au Trianon, Allo Floride (la production) confirme une nouvelle date parisienne : Odesza sera sur la scène de l'Olympia le 2 Avril prochain! Places en vente le mercredi 14 octobre 2015. « OH YEAH ! »

Concerts passés de Odesza

Ils peuvent aussi vous intéresser

THE BLAZE
13 CONCERTS À VENIR
MASSIVE ATTACK
9 CONCERTS À VENIR
WORAKLS ORCHESTRA
10 CONCERTS À VENIR
PAUL KALKBRENNER
12 CONCERTS À VENIR
POLO & PAN
2 CONCERTS À VENIR