IJAHMAN (LEVI)

IJAHMAN (LEVI)

(Reggae)
Aucun avis pour le moment

Concerts de Ijahman (levi)

Cet artiste n'a aucun concert programmé.

Soyez le premier à être averti
des prochains concerts de Ijahman (levi)

Biographie de Ijahman (levi)


Sa musique vient puiser aux sources d'un reggae roots empli de goods vibes, de spiritualité et d'humanité. Musique libre et atypique qui évite les écueils d'un reggae trop puriste et étriqué, Ijahman met à profit sa double vie passée dans l'île et dans une Angleterre culturellement cosmopolite pour affiner un puissant son reggae loin des clichés et porté par sa grandeur de cœur. Né à Manchester (Jamaïque, juin 46), Trevor Sutherland, aîné d'une famille de quatre enfants, grandit dans la proche banlieue de Kingston. Il apprend des rudiments de chant avec Joe Higgs et enregistre son premier disque pour Duke Reid à l'âge de 12 ans (« Red Eye People » sort en 62). A l'indépendance de la Jamaïque (63), sa famille quitte l'île et s'installe à Londres. Le jeune Trevor se cherche, s'essaie à quelques petits boulots et s'achète enfin une guitare en 64. Son premier groupe s'appelle the Vibrations et se fait connaître en jouant au Q Club. A sa dissolution, il fait partie du duo « Youth and Rudi and the Shell Shock Show » plutôt porté sur la soul, qui tourne en Angleterre. De 67 à 69, the Youth (nom d'artiste de Trevor) enregistre deux singles pour Decca et Polydor. 70's, années de galères : il est emprisonné pendant trois ans, découvre la Bible, Jah et la spiritualité et devient Ijahman. A sa sortie, il se retrouve seul, sa femme l'a quitté ; il vit dans la rue et trouve, finalement, refuge dans un centre d'accueil rastafari. 75, il sort son titre emblématique, écrit en prison, « Jah Heavy Load », commence à travailler pour Les Parmer d'Island et enregistre avec Rico Rodrigues l'album « Man from Warika ». L'illustre Chris Blackwell le repère et lui propose alors d'enregistrer deux albums. Il retourne en Jamaïque et enregistre donc avec un des derniers grands noms de l'île, Geoffrey Chang, ses deux albums mythiques (« Haile I Hymn » et « Are we a warrior ») qui sortent chez Island en 78 et 79 et connaissent un succès planétaire. Il choisit ensuite de créer sa propre maison de disque, Tree Roots Record International avec le label Jahmani. En 81, il épouse sa duettiste, Madge (elle aussi fan de la Bible), avec laquelle il sort en 85 le tube « I do » qui accroche les charts anglais pendant 6 semaines. Son succès est grandissant, il est invité au Zimbabwe (Sunplash, 91) puis en Zambie par le président Jammeh. Il a joué à travers l'Afrique, mais aussi les Etats Unis, l'Europe, le Japon ou les Caraïbes. Il compte quelque 27 albums à son actif, travaille avec les meilleurs musiciens de l'île tels Sly & Robbie, Ras Michael... Il vient de sortir un dernier album « Ark Art »(automne 2000), sur le concept suivant « L'arche d'alliance est dans mon cœur et mon cœur est en Afrique ».

Liste des albums de Ijahman (levi)

Ark Art

"Ark Art"

01/2000 - Tree Roots Records
Rédiger un avis
Crocodile Man

"Crocodile Man"

01/1998 - Tree Roots Records
Rédiger un avis
Beauty & The Lion

"Beauty & The Lion"

01/1997 - Tree Roots Records
Rédiger un avis
Live In Paris

"Live In Paris"

01/1995 -
Rédiger un avis
Entitlement

"Entitlement"

01/1994 - Tree Roots Records
Rédiger un avis
Are We A Warrior

"Are We A Warrior"

01/1979 - ISLAND/DEF JAM
Rédiger un avis
Haile I Hymn

"Haile I Hymn"

01/1978 - ISLAND/DEF JAM
Rédiger un avis

Avis sur Ijahman (levi)


Soyez le premier à donner votre avis !

Ijahman (levi)

Concerts passés de Ijahman (levi)

Il n'existe pas d'archives pour l'année 2020.

Ils peuvent aussi vous intéresser

ALPHA BLONDY
1 CONCERT À VENIR
JAHNERATION
27 CONCERTS À VENIR
TIKEN JAH FAKOLY
7 CONCERTS À VENIR
DUB INC
30 CONCERTS À VENIR