Aller au contenu principal

NEWS INFO CONCERT

Toutes les news
09/08/2017

LIVE REPORT / Albertville Jazz Festival : on y était !

Pour sa troisième édition, le Albertville jazz festival nous présente un panel d'artistes incontournables de la scène jazz actuelle. C'est au coeur d'Albertville (73) qu'on se laissera transporter par des artistes de renom jusqu'aux coeur de la culture Jazz.

JOUR 1 - mercredi 26 Juillet :

Brassens le Cubain nous accueille sur la scène du jardin pour ouvrir ce festival, présentant un set hommage à Georges Brassens, dont la poésie est revisitée au coeur d'arrangements minimalistes aux influences cubaines. La similitude du timbre de Ricky James, le chanteur, avec celui de brassens nous laisse sans voix. Accompagné ça et là de belles polyphonies, incluant par exemple des chants typiquement africains, on se laisse délicatement bercer jusqu'au rappel sur "les copains d'abord".
La couleur est annoncée.

C'est au tour de Nicolas Folmer de nous présenter le projet "The Horny Tonky Experience". Ce trompettiste nous présente aujourd'hui son 8e album, accompagné de sa "dream team" instrumentale, il mâtine son jazz avec passion. Les contrastes de climats se succèdent, ponctués par des césures rythmiques à couper le souffle. Le groove syncopé des 6 instrumentistes nous percute. Immersif, captivant.

Entre alors en scène Maceo Parker, dont la notoriété n'est plus à faire. Ce king de la musique Funk/Jazz partage avec nous une énergie qui n'a pas pris une ride avec un sax toujours aussi efficace. Une interlude jazzy vient ponctuer son set, avant de laisser place à son style de prédilection, comme pour rappeler son désormais célèbre "98% Funky Stuff". On aura eu le plaisir de croiser Marvin Gaye avec une belle reprise de "Lets get it on", ou encore Ray Charles.


JOUR 2 : Jeudi 27 Juillet :

2e jour pour le Albertville Jazz festival, et on entame la soirée avec Olivier Louvel et son quartet. Ce guitariste, entre artiste au service du collectif, et compositeur solitaire, est accompagné de son trio ainsi que du saxophoniste Hervé Gourdikan, présent sur le dernier album "Tangerine sparkle".
Univers harmonieux comme dissonant, on plonge dans un mélange équilibré revisitant notre perception du jazz.

On enchaine ensuite avec Pierre Bertrand et son projet Caja Negra sur la scène de la Cour. "JOY", son nouvel album, nous dévoile un saxophoniste hors pair, aux influences flamenco bien affirmées. Il vient aujourd'hui accompagné de Sabrina Romero qui se prêtera au jeu de la danse traditionnelle comme du chant rythmé par les palmas endiablés (claquements de mains). Un spectacle d'envergure qui aura su conquérir le public.

Enfin, Pink Martini clos cette belle 2nde soirée de festival. On retrouve alors tout le cinématisme de ce groupe désormais légendaire, qui sait remanier avec élégance des influences latino comme music-hall à la française, autour d'un cocktail jazzy envoûtant. Le public est ravi d'entendre le désormais célèbre "Je ne veux pas travailler", "Donde estas, Yolanda", ou encore "U plazu Zoru", l'aube bleue, interprété en Croate.

Report Live par Alexandre Delattre.

Festivals associés : ALBERTVILLE JAZZ FESTIVAL
Partager cette news :
Retour à la liste des news

Derniers Tweets @infoconcert

Mon Infoconcert
Suivez nous sur Facebook   Suivez nous sur Twitter   Suivez nous sur Google +