Aller au contenu principal
LES OGRES DE BARBACK

LES OGRES DE BARBACK

Après avoir fêté leur 20 ans de carrière en 2014, les Ogres sont de retour sur la route cet automne et avec quelque chose de différent à présenter ! Lire la présentation

Les Ogres de Barback remontent tranquillement, cet automne, sur les planches. Ah bon, ils les avaient quittées ? Oui, quelques mois… après une énorme année 2014 qui les aura vus célébrer en fanfare, par monts et par vaux, leurs 20 ans de carrière.

Ils le disent eux-mêmes, ils ont l’impression d’être montés dans un camion en 1994 et de n’en être plus descendus depuis…

Parce que les Ogres sont le parfait exemple de ce qu’il est convenu d’appeler un « groupe de scène ». Non pas qu’ils dédaignent enregistrer des albums – leur prolifique production discographique en témoigne ! – mais parce que c’est par la scène qu’ils ont rencontré, fidélisé et élargi un public que beaucoup d’artistes plus médiatisés qu’eux leur envient. Parce que les frangin(e)s Burguière ont toujours estimé que leur « métier d’artisans » consiste à aller à la rencontre des gens, d’échanger avec eux à travers leur musique. Et, surtout, parce qu’ils aiment toujours autant ça, et que le plaisir qu’ils y prennent se ressent, et, donc, naturellement se transmet.

C’est pour tout cela que, quelques mois à peine après la fin de cette tournée anniversaire qui restera une étape majeure de leur imposant parcours, les Ogres sont de retour sur la route cet automne.

Mais pas vraiment en tournée, pour une fois. Juste pour quelques concerts. Parce que, même quand ils prennent un peu de recul pour souffler et se nourrir de nouvelles histoires, ils ne peuvent pas s’empêcher de revenir régulièrement au contact du public.

Et avec quelque chose de différent à présenter. Car cette énergie et cette envie sans cesse renouvelées depuis plus de vingt ans, c’est notamment dans l’enchaînement des projets et la diversité des propositions artistiques faites au public qu’ils la puisent. C’est ainsi également qu’ils marquent le profond respect qu’ils portent à leur auditoire.

 

Après un spectacle éminemment festif [anniversaire oblige] où les Ogres se sont régalés, dix mois durant, dans la chaleur et la richesse du partage avec la fanfare béninoise Eyo’nlé, de quoi s’agira-t-il donc, cette fois ? C’est tous les quatre, seuls et sans artifice, qu’ils souhaitent revenir sur scène. La forme tiendra plus du « concert » que du « spectacle », avec une scénographie légère, les trente-cinq instruments dont joueront ces multi-instrumentistes chevronnés habillant un plateau sans décor mais à la mise en lumières toujours aussi travaillée.

La liste des morceaux sera profondément renouvelée : les Ogres aimant à puiser dans leur dense discographie, le champ des possibles est vaste. Quoi qu’il en soit, ils défendront leur conception de la chanson française : décloisonnée et ouverte sur le monde, qu’elle se fasse « classique » ou métissée, acoustique ou électrique, clin d’oeil aux glorieux anciens ou directement en prise avec les sonorités du nouveau millénaire, poétique ou survoltée, amoureuse ou contestataire, pour les petits ou pour les grands ou pour les deux à la fois…

Voilà. Ne reste qu’à faire réviser le camion. Et les Ogres rejoindront leur terrain de jeu favori. Celui où l’on s’expose, où l’on partage, où l’on échange. Celui où ils existent pleinement.

Ils peuvent aussi vous intéresser

VIANNEY
30 CONCERTS À VENIR
JULIEN DORE
15 CONCERTS À VENIR
SHAKA PONK
27 CONCERTS À VENIR
-M- (MATTHIEU CHEDID)
15 CONCERTS À VENIR
BRIGITTE
35 CONCERTS À VENIR
Mon Infoconcert
Suivez nous sur Facebook   Suivez nous sur Twitter   Suivez nous sur Google +